Sauve, cité médiévale

Sauve, cité médiévale

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort au pied de la Marianne

Quissac, le pont enjambant le Vidourle

Quissac, le pont enjambant le Vidourle

Lédignan

Lédignan

Corconne au pied des Cévennes

Corconne au pied des falaises

Cardet

Cardet, la place centrale et le château

Cassagnoles

Cassagnoles

Carnas au petit matin

Carnas au petit matin

Durfort

Durfort, circulade médiévale

Monoblet

Monoblet,
sur la route vers les Cévennes

Aigremont

La circulade d'Aigremont

Cros

Cros blotti au creux de son vallon

Col de Fosses à Colognac

Le Col des Fosses au-dessus de Colognac

Sérignac

Sérignac

Durfort, St Thomas

Ruine de St Thomas de la Souche, ancienne église paroissiale de Durfort

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort,
porte des Cévennes

Saint-Nazaire-des-Gardies

Saint-Nazaire-des-Gardies

St-André de Conqueyrac

La chapelle romane St-André à Conqueyrac

La plaine de Pompignan

Les premiers contreforts des Cévennes depuis la plaine de Pompignan

Quissac et la montagne de Coutach

Quissac et la montagne de Coutach

Bragassargues

Bragassargues

Accueil > Tourisme & Handicap > L'Observatoire du mont Aigoual
Valleraugue

L'Observatoire du mont Aigoual

Aujourd'hui l'Aigoual constitue le dernier observatoire météorologique de montagne habité en France. Sur ce sommet à 1 567 m d'altitude, les condition météorologiques sont extrêmes. Par temps clair, on distingue les plus hauts sommets de France : à l'Est, le Mont Blanc et la chaîne des Alpes, au Sud, la Méditerranée et au Sud Est, les Pyrénées.


L'Observatoire du Mont Aigoual
L'Observatoire du Mont Aigoual sous la neige
Château du Mont Aigoual
La plate-forme
 
 

Le reboisement du massif de l'Aigoual

Au XIXème siècle l'Aigoual n'est plus qu'une montagne dénudée. L'exploitation intensive de la forêt et la pression du pâturage transhumant associées au climat de l'Aigoual ont été à l'origine de crues dévastatrices. 
À la riche végétation de ces pâturages, qui leur avaient mérité le nom d'Hort de Dieu - Jardin de Dieu -, succèdent des pâturages à bruyère et d'affreux ravins. 
En 1856 et 1857, dans ces vallées blotties au pied de l'Aigoual, de terribles crues et les tonnes de pierres roulées par les flots emportent et ruinent les filatures et les moulins. Un premier avertissement qui ne devait pas tarder à avoir une suite désastreuse. Le 4 octobre 1861, les nuages du sud-est accumulés pendant trois jours sur les cimes de l'Aigoual fondent tout à coup précipitant dans la vallée de telles masses d'eau et de pierres que toutes les routes sont coupées, les usines ravagées, les prairies emportées… 
C'est le début de l'application de la loi du reboisement. La commission du Gard produit le 17 octobre 1863, un projet de périmètre obligatoire de 924 hectares. Il n'y fut pas donné suite. La situation devenait grave, et c'est dans ces circonstances que le chef du service des Reboisements, M. Grosjean à l'idée de créer un vaste massif protecteur sur la montagne de l'Aigoual constitué de forêts domaniales...

La construction de l'Observatoire

Il faudra 7 ans, à raison de 70 jours de travail par an en moyenne pour construire l'observatoire. L'inauguration eu lieu le 18 août 1894.

L'Observatoire, aujourd'hui

L'Aigoual constitue le dernier observatoire météorologique en activité de montagne en France. Il est devenu autant une station météo performante avec un parc à instruments moderne permettant de tester des appareils de mesures en conditions extrêmes qu'une exposition-musée de la météorologie, fréquentée par plus de 150 000 personnes chaque été. 
À l'observatoire cohabitent deux entités complémentaires : d'une part le personnel de Météo-France, chargé du travail scientifique spécifique à toute station météo et d'autre part le personnel de la Communauté de communes de l'Aigoual pour le fonctionnement et la gestion de l'exposition.   
L'observatoire est occupé jour et nuit, au minimum, par un technicien et un ouvrier, et ce pour des raisons de sécurité.

Exposition - Musée Météo

Dans ce site extraordinaire par sa beauté et par ses conditions climatiques extrêmes, Météo-France et la Communauté de Communes de l'Aigoual vous invitent à découvrir l'exposition-musée météorologique située dans les locaux de l'Observatoire. 
Vous pourrez rêver devant les 800 photographies d'été, d'automne, d'hiver et de printemps, ainsi que devant le film vidéo et le diaporama sur grand écran qui relatent les conditions de vie et de travail à l'Observatoire...   

Contact

Météosite du Mont Aigoual 
Observatoire météo du Mont Aigoual 30570 Valleraugue
Tél. 04 67 42 59 83
Fax : 04 67 82 65 05   
 infos@aigoual.asso.fr
www.causses-aigoual-cevennes.org

ou

Bureau du Col de la Serreyrède 
Maison de l'Aigoual 
Col de la Serreyrède 30570 L'ESPEROU 
Tél. 04.67.82.64.67 
 office-du-tourisme-causse@wanadoo.fr
 www.causses-aigoual-cevennes.org


  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page