Les Désaxés à Cros

Les Désaxés à Cros


Visite théâtralisée à Sauve

Visite théâtralisée à Sauve


Mauresca

Mauresca, Cour des Casernes à St-Hippolyte-du-Fort


Isabelina par la Cie Gargamela, Carnas

Isabelina par la Cie Gargamela, Carnas


Exposition au temple de St-Hippolyte-du-Fort

Exposition au temple de
St-Hippolyte-du-fort


Caminade de St-Hippolyte-du-Fort

Caminade de St-Hippolyte-du-Fort


Concert de cuivre à l'église de Cros

Concert de cuivre à l'église de Cros


Visite théatralisée de Sauve

Visite théâtralisée à Sauve


Quissac, Abrivado au pied de Coutach

Abrivado au pied de Coutach, Quissac


Le Forum du Livre

Le Forum du Livre,
St-Hippolyte-du-Fort


Les Têtes de Bois

Théatre avec « Les Têtes de Bois »


Visite théatralisée de Sauve

Visite théâtralisée à Sauve, sous la Fusterie


Caminade de St-Hippolyte-du-Fort

Caminade de St-Hippolyte-du-Fort


Concert au temple de Colognac

Concert au temple de Colognac


Fred Lewin

Fred Lewin, Cour des Casernes à St-Hippolyte-du-Fort


La Circulade des vignerons

La Circulade des vignerons, Domaine du Sollier à Monoblet


Exposition au temple de St-Hippolyte-du-Fort

Exposition au temple de
St-Hippolyte-du-fort


Théâtre en plein air

Théâtre en plein air, Col des Fosses à Colognac


Fête des violons populaires

Fête des violons populaires, Sauve


Abrivado dans le Vidourle, Quissac

Abrivado dans le Vidourle, Quissac


Previous
Next
Accueil > Agenda > Exposition « Demeure fractale » de Jean-Claude Meynard
Exposition : 10.08.2012 Sauve

Exposition « Demeure fractale » de Jean-Claude Meynard

À travers ses œuvres fractales, Jean-Claude Meynard cherche à rendre compte d'une configuration complexe, chaotique, proliférante du réel, à rendre perceptible cette complexité et à en montrer la forme.


 
Jean-Claude Meynard et son 'Escalier Fractal'
La Maison des Comtes
Infini au carré J.C. Meynard
Identité - J.C. Meynard
 

« À travers ses réalisations fractales, Jean-Claude Meynard travaille à la réconciliation entre l’art et la science » (Paul Valéry). Membre du groupe fractaliste depuis 1994 et signataire du Manifeste fractaliste, cet artiste situe son œuvre dans la filiation des mouvements de l’art concret et de l’Op Art, en y apportant les problématiques de communication et des nouveaux outils. Les réalisations de Meynard sont créatrices d’univers proliférants, aléatoires et labyrinthiques, à l’image des réseaux d’information planétaires. Déploiements de lignes, de perspectives, variations à l’infini autour des mêmes figures,ces images sont le produit de créations numériques extrêmement élaborées. Brisant tout rapport pictural et mimétique, ces œuvres nous renvoient à un questionnement philosophique sur l’acte du sujet créateur, au-delà d’une formalisation visuelle du savoir scientifique ».

Jean-Claude Meynard interroge la géométrie fractale depuis plusieurs années. Il n’est pas nécessaire de connaître les données scientifiques d’une théorie physico-mathématique née des recherches effectuées par le mathématicien Benoît Mandelbrot, dès les années 1960, et publiées en 1975 dans son livre « Les Objets fractals », pour entrer dans le monde illusoire et bien réel cependant de l’artiste.

Il s’y réfère cependant et revendique une pensée, elle aussi mise en forme avec le « Manifeste fractaliste » publié en 1997 (Art Press n° 229) cosigné par des artistes membre du groupe fractaliste accompagné d’un texte d’Henri-François Debailleux.

Voilà pour l’histoire. L’aventure menée par Jean-Claude Meynard ne laisse pas de poursuivre ses investigations poétiques révélées par la mise en espace de cette double exposition.

Une œuvre proliférante, née du chaos d’où part toute création. Nous-mêmes sommes invités à suivre ce chemin labyrinthique à partir d’une proposition plastique initiale. L’espace-temps est celui du rêve, de l’imaginaire. Théâtralisés, l’espace formel et l’espace réel se conjuguent. Nous sommes happés par ces visions qui nous font circuler à l’intérieur des formes et des structures. Nous nous déplaçons dans l’espace du tableau en relisant notre propre espace. Les effets d’optique convoquent la couleur, déclinée à son tour.

Toutes les illusions perpétrées par la peinture sont ici mises en abîme, sans la renier, au contraire. Une interrogation surgit, celle des certitudes.

L’ensemble « Plongeurs, Nageurs » de 1997 met en action l’idée de miroir. La perspective est à son tour prise en otage comme sur « Identité » et « Meta » de 2005. Le corps se prête à toutes les variations fractales et finit dans une arborescence qui est une pure poésie.

Les mathématiques ont rejoint un imaginaire poétique qui perpétue une fascination autant visuelle que mentale. À nous de trouver l’itinéraire du rêve.

Exposition du 10 août au 15 septembre à la Maison des Comtes à Sauve
Vernissage le 10 août à partir de 18h

Ouvert les week-end et jours fériés de 15h à 19h et sur rendez-vous

Contact

La Maison des Comtes
30610 Sauve
Tél. 04 66 51 37 23 ou 06 79 58 68 47
 lamaisondescomtes@gmail.com

Jean-Claude MEYNARD
 www.jeanclaudemeynard.com


  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page