Musée de la Soie

Le Musée de la Soie



En Piémont Cévenol, la vie d’antan, les traditions et les passions surprenantes ont donné naissance à un petit musée de terroir : le Musée de la soie.

Ces espaces chaleureux satisferont aussi bien le curieux féru d’histoire que les passionnés qui aiment imaginer la vie d’une autre époque.

Le Musée

Retrace le passé séricicole dans les Cévennes et s’attache à mettre en valeur un patrimoine qui participa du XIIIème au XXème siècles à l’identité cévenole (Saint-Hippolyte-du-Fort était autrefois le siège des contrôleurs de soie des Cévennes).

De l’élevage de la chenille à la fabrication de l’étoffe, ce sont toutes les étapes de la transformation de la soie – les techniques soyeuses traditionnelles mais aussi actuelles utilisées dans la région qui sont présentées au musée.

La Soie et les Cévennes

Parler ou écrire sur la soie en Cévennes, c’est raviver beaucoup de souvenirs, c’est rappeler l’âge d’or économique cévenol et en faire naître la nostalgie.

En 1853, les Cévennes et le Gard produisaient plus de la moitié des cocons de France. Malgré les succès de Pasteur contre la pébrine du ver à soie, le grand développement des fibres synthétiques et artificielles, l’importation des soieries asiatiques vont entraîner le déclin de cette activité.

Le rôle de Saint-Hippolyte-du-Fort

La ville a joué, par le passé, un rôle très important sur le plan régional dans l’industrie textile (soie, coton, laine) et le cuir. De ce passé reste aujourd’hui l’usine Jallatte dans l’ancien fort Vauban bâti au XVIIème pour abriter les Dragons du Roi Louis XIV lors de la guerre des Cévennes et, dans le domaine de la soie, l’atelier de Gréfeuilhe (Monoblet) et le Musée de la Soie.

La visite du Musée

La magnanerie vivante du musée présente les différents stades de vie des chenilles (élevage de vers à soie de fin avril à octobre). Un film d’archive de 1939 sur la sériciculture est également projeté lors des visites.

La filature et le travail du fil de soie

Après le décoconnage et l’étouffage dans des étuves, commence l’opération du tirage. Pour trouver l’extrémité de chaque fil et défaire les cocons de soie que les vers ont soigneusement confectionnés, on les remue constamment dans de l’eau bouillante avec un petit balai de bruyère. Celui-ci sert à accrocher les premiers fils de dévidage. Chaque fil étant trop fin, on en réunit plusieurs qui se soudent entre eux grâce au grès, lors de son refroidissement. Les fils sont alors enroulés sur des « dévidoirs » et la soie est dite soie « grège ».

Les animations du musée
  • Expositions saisonnières

    « Soie(s) » du 7 juillet au 31 décembre 2020

    Un exposition qui réunit deux créatrices : Anaïs Duplan, designer textile et plasticienne
    et Emmanuelle Dupont, designer, brodeuse et sculpteur.

    Leurs univers respectifs, inspirés de la nature et de l’animal dialoguent ici de façon inédite, au sein du musée de la Soie, pour proposer une exposition singulière où la matière est questionnée, façonnée et magnifiée

  • Visites commentées du musée avec démonstrations de dévidage de cocons

NOUVEAUTÉ

Un nouvel espace sur Pasteur et ses séjours dans les Cévennes et à St Hippolyte du Fort pour  enrichir la visite.
 
La boutique du musée

La boutique du musée de la soie accueille l’espace vente des créations des « Soieries des Cévennes », confectionnées à l’atelier de Gréfeuilhe à Monoblet. C’est un des derniers ateliers dans lequel on continue, selon la tradition industrielle locale, à tricoter et à confectionner des produits de soie en maille fine.

Elle propose aussi à la vente d’autres articles en fibres naturelles toujours issus d’artisans locaux : Du mohair « Laines des Garrigues » (bonnets, chaussettes, écharpes, plaids…), des étoles, écharpes, cravates… en soie peinte par Sylvie Gilhodhez, les créations feutrées de « Cécile Feutre de Laine », les chapeaux fous, chapeaux sages de l’Atelier Louche, les teintures végétales de « L’Herbier à Couleurs ». Et aussi, des sachets de cocons, des bruyères garnies, de la confiture de mûres de mûrier, des cartes postales, des souvenirs et accessoires…

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Musée de la Soie
Place du 8 Mai 1945
30170 Saint-Hippolyte-du-Fort

Réservation
Tél. 04 30 67 26 94

contact@museedelasoie-cevennes.com
www.museedelasoie-cevennes.com

Pour que la visite se déroule en toute sécurité nous mettons en place les mesures suivantes :
● nombre de visiteurs limité
● port du masque obligatoire
● gel hydroalcoolique mis à disposition à l’accueil
● respect des distanciations sociales
● nettoyages fréquents

Horaires & Tarifs

Ouvert du mercredi au dimanche de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
Visites commentées à 15h en semaine et à 14h30 et 16h les week-ends
Fermeture annuelle

du 01/01 au 04/02 et le 25/12.
Individuel
Ad. 6 € Enf. 5/15 ans 4,50 €
Tarif famille
16,50 € (2 ad. max, 2 enf. de moins de 15 ans)
Groupe
A partir de 10 pers. 5 €.