Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac

DURFORT ET SAINT-MARTIN-DE-SOSSENAC

Le village médiéval de Durfort dans le Gard est établi sur un mamelon, blotti autour de son château du XIIe siècle.

 

Durfort est une « Circulade », terme qui désigne un type de villages médiévaux identifiés sur le territoire du Languedoc-Roussillon, dont la structure spatiale très régulière est basée sur la forme du cercle et de ses dérivés.

En parcourant le village, on retrouve le tracé arrondi de son enceinte du XIVème siècle.

Les grosses et belles maisons de pierres claires, ceinturent une haute tour carrée (restaurée en 1992) vestige du vieux château.

Dès 1562, Durfort construisit son premier temple. Il fut agrandi en 1661. Le Temple actuel, reconstruit en 1821 sur l’emplacement de l’ancien, vaut le détour pour ses deux rangs de tribunes. Son clocher, datant de l’agrandissement de 1661, abrite une cloche fondue en 1656.

« L’église de Saint-Martin de Sossenac offre un décor d’arcatures appareillées et de lésènes qui autorisent à la classer comme contemporaine de Saint-Félix. Elle s’en rapproche aussi par son élévation avec la travée de chœur et l’abside au même niveau. Elle s’en distingue par ses fenêtres plus hautes et plus largement ébrasées. Elle doit sa dédicace à saint Martin, à la proximité de l’ancien chemin de Ganges à Anduze. Vendue après le rattachement de la paroisse à celle de Durfort, elle a été livrée à des propriétaires insensibles à l’art roman qui y ont construit une cave et un logement sordides. »

Pierre A. Clément, Églises Romanes Oubliées du Bas Languedoc, Les Presses du Languedoc
(Les églises du chapitre de Notre-Dame de Nîmes)

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Mairie
Chemin Neuf
30170 Durfort-et-St-Martin-de-Sossenac
Tél.  04 66 77 50 56
Fax  04 66 77 53 65
mairie.durfort@wanadoo.fr